MOMENT-Charriol-1

Charriol ou l’ADN de l’amour

L’amour ou la source du rêve

C’est par un doux après-midi d’avril aux premières brises printanières que nous nous retrouvons avec les époux Charriol dans un café avenue Victor Hugo. Philippe, calme et mesuré, et Marie-Olga, chaleureuse et débordant de charme, nous racontent l’histoire de la marque et nous dévoilent les secrets de la maison.
Charriol est née de la passion du jeune Philippe qui, après avoir quitté le poste de directeur général d’une grande maison d’horlogerie-joaillerie en 1983, décide de créer sa propre marque à Genève.

C’est ainsi qu’il rejoint les rangs de ceux qui ont décidé de poursuivre leurs rêves.
« J’ai voulu créer un univers propre à CHARRIOL avec des pièces intemporelles, fortes et originales. » « L’amour est plus important que tout. On n’a la force de persévérer et de réussir que si on est animé par la passion. » Dont acte.
Au cours de la conversation, son épouse l’écoute attentivement, pleine d’admiration; tout comme Philippe aime son métier, Marie-Olga est profondément amoureuse de son mari.
Portée par la passion de celui-ci, elle a rejoint la marque en devenant chargée des relations publiques.
En parfaite égérie de la marque, Marie-Olga portait à son poignet l’intemporelle St-Tropez, dont le nom évocateur nous rappelle instantanément les chauds paysages méditerranéens.
Les emblématiques câbles dorés et leurs courbes témoignent de la passion de son créateur : empreintes de douceur, elles n’en restent pas pour autant dépourvues de caractère, révélant la rencontre entre raison et sentiments, féminité et masculinité.
Que ce soit un métier qui nous passionne ou l’amour, il est difficile de s’en extirper une fois plongé dedans. Puit sans fond, c’est une passion qui occupe l’esprit jour et nuit. Lorsque l’amour nous surprend, c’est l’attente, l’extase, la passion qui nous submergent et il ne nous reste plus qu’une chose en tête : vouloir à tout prix profiter pleinement de ce moment de grâce. Les montres aux torsades élégantes provoquent ce type de pulsion : « Voilà ce que je cherchais, voilà ce coup de coeur que j’attendais. » C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les iconiques câbles torsadés celtiques sont devenus l’ADN de la marque CHARRIOL, insufflant l’amour au quotidien, symbole des liens de l’amour. Ce langage artistique, fort de son inimitable singularité, offre une métaphore de l’éternité.

MOMENT-Charriol-2

Vitesse et passion, les clés de la réussite

Trente ans … c’est peut-être peu de chose à l’échelle d’une vieille entreprise familiale mais pour une marque qui est passée de l’anonymat la plus complète à la consécration en rejoignant les plus grands de l’horlogerie en ce laps de temps, c’est la réalisation d’un rêve porté par la vitesse et la passion.
A l’issue du Championnat de France Grand Tourisme de 1992, une élégante silhouette s’était avancée sur le podium pour se faire sacrer champion : c’était le fondateur d’un empire d’horlogerie et de joaillerie, Philippe Charriol. Il participera 12 ans durant au trophée Andros (course nationale française sur glace), au Championnat FIA GT et au Championnat de France GT.

Il paraît surprenant qu’un homme aussi calme et mesuré participe régulièrement à de nombreux championnats automobiles, ou que le fondateur d’une marque se frotte à la vitesse de cette manière. Son calme mis de côté, c’est en réalité un homme passionné, enivré de vitesse que l’on retrouve sur les circuits européens au volant de la Charriol SF10 dessinée par le designer français Yacouba.
« J’aime mon métier : il m’apporte autant de vitesse et de passion que les courses ! » Cette volonté d’aller toujours plus loin a enfanté des modèles de sport, SuperSport™ et GRAN CELTICA™, aux courbes douces et de haute précision, prêtes à être utilisées sur les routes qui mènent au royaume Charriol.
En 2012, alors que le monde reconnaissait la qualité des réalisations CHARRIOL, Marie Olga Charriol, chargée des relations publiques et femme de Philippe Charriol décide de partir à l’assaut d’un autre secteur : la ligne de polos féminine voit le jour. La maison commence alors à sponsoriser les championnats de polo féminin. La couleur emblématique de la marque est désormais synonyme de la ténacité et de la force des femmes d’aujourd’hui ainsi que de celles qui concourent sur les terrains de polo.

MOMENT-Charriol-3

Une vie à contre-courant

Alors que les maisons de luxe ne s’intéressaient pas au marché chinois dans les années quatre-vingts, Philippe Charriol cherche à s’attaquer au marché de l’Asie dès la création de sa marque.
Il ne cache pas son intérêt pour l’empire du milieu : « La Chine me passionne, c’est un incroyable défi à relever ». Son flair l’a mené au marché asiatique alors que celui-ci ne connaissait pas encore l’essor d’aujourd’hui.
Le design européen et la précision des techniques ont permis à la maison de se démarquer sur un gigantesque marché chinois extrêmement concurrentiel.
CHARRIOL compte 150 boutiques en Chine, 3 800 points de vente dans le monde, 485 corners, 185 boutiques éponymes. L’essor économique de la Chine a attiré bien d’attention et de plus en plus de marques européennes se sont alors tournées vers ce nouveau géant d’Orient et cherchent désormais à tout prix à séduire les consommateurs chinois. Néanmoins, le têtu Philippe ne compte pas suivre le courant et reste fidèle à son style, osant sans cesse l’innovation. L’originalité est de mise, que ce soit à destination des consommateurs européens ou des clients chinois toujours plus nombreux.

Philippe Charriol est serein, confiant face aux difficultés, savourant les succès et restant serein face aux échecs. Telle est la philosophie de vie qu’il a choisie.

MOMENT-Charriol-4

Vivre et partager

Amateur d’art, passionné d’histoire et inspiré par la sculpture et l’architecture, Philippe Charriol crée en 1986 la Fondation Philippe Charriol, une organisation caritative agréée à Hong Kong. Tous les deux ans est organisé un concours dédié à l’art contemporain et découvreur de talents, qui constitue une véritable plate-forme pour les jeunes artistes. De nombreux artistes chinois en ont d’ailleurs bénéficié.
« Au lieu de vivre dans l’égoïsme, nous devrions plutôt réfléchir à la manière dont nous pouvons contribuer à la société. (…) Nous avons choisi le mauve pour représenter la marque, tout simplement parce que c’est la couleur qui symbolise le plus haut niveau de spiritualité. »
Il ajoute : « Le moi d’aujourd’hui est plus en paix, plus calme et je travaille à mon rythme, pas à pas, pour faire de la marque CHARRIOL une marque intemporelle… »
Dès l’établissement de son ADN, la maison CHARRIOL a intégré cette culture dans son art par ses emblématiques torsades, liens solides qui témoignent de la solidité d’une telle conviction. Les toucher, c’est aller à la rencontre d’une philosophie et d’un art de vivre uniques. C’est là sans doute le message porté par leur slogan : L’art de vivre la différence !